top of page

PROJET DE RÉSIDUS D'ÉTAIN MASSANGANA D'AUXICO AU BRÉSIL

AUXICO a signé un accord de coentreprise avec Cooperativa Estanifera de Mineradores da Amazonia Legal Ltda (« CEMAL »), pour le développement du projet de résidus d'étain de Massangana avec une estimation de 30 000 000 tonnes de résidus avec une teneur moyenne en oxyde de terres rares de 2,83 %, soit 840 000 tonnes de teneur en ER. .

ÉTAIN, TANTALE, NIOBIUM ET REE AU BRÉSIL 

AUXICO a signé un accord de coentreprise avec la coopérative minière brésilienne Cooperativa Estanifera de Mineradores da Amazonia Legal Ltda (« CEMAL »), concernant l'exploitation et la commercialisation de terres rares provenant de gisements de résidus d'étain situés sur une superficie de 18 000 hectares à Massangana, en l'État de Rondonia, au Brésil. AUXICO et CEMAL ont finalisé l'accord de coentreprise, aux termes duquel AUXICO pourrait développer ses propriétés au Brésil et bénéficier d'une participation aux bénéfices de 85 % (prix de transaction de 2 M$ US). Ces propriétés contiennent environ 30 000 000 de tonnes de résidus d'étain, avec une moyenne de 2,83 % de TREO, soit 840 000 tonnes de terres rares (sur la base d'une étude préparée par l'Agence allemande des ressources minérales et la Commission géologique du Brésil). Les données de cette estimation doivent encore être examinées et vérifiées par la personne qualifiée d’AUXICO.

 

Résultats des tests métallurgiques effectués sur les échantillons du projet Massangana conclus ;

  • Trois types de produits pourraient être générés à partir des résidus d'étain : un concentré de columbite contenant 34,07 % de niobium, un concentré de monazite contenant 37,74 % d'oxyde de terre rare total (TREO) et un concentré de cassitérite contenant 54,92 % d'étain ;

  • Les propriétaires fonciers ont fourni à la Société des concentrés de résidus produits par des méthodes de séparation magnétique et de gravité (analysés par l'Institut de recherche Coalia à Thetford Mines, au Canada, avec l'utilisation de la fluorescence des rayons X XRF) à partir de matières premières contenant en moyenne 2,83 % de TREO, ayant donc une teneur en terres rares d'une valeur de ± 15 000 à 20 000 $ US par tonne au marché ;

  • La teneur en terres rares des résidus est de l'ordre de 1 000 000 de tonnes ; AUXICO a réussi à éliminer la teneur en thorium, rendant le concentré non radioactif et éligible au transport maritime international. Grâce au procédé UAEx, la teneur en thorium du concentré a été réduite à moins de 0,1 % ;

  • Canada Rare Earth Corporation (CREC) a annoncé un investissement de 1,5 milliard de reais (~ 300 millions de dollars) à Ariquemes, une propriété adjacente à la propriété d'AUXICO dans la province d'étain de Rondonia.

1.png
Auxico BrésilIMG_20220910_113646147_HDR.jpg
bottom of page